Fouesnant Divers


Que s'est-il passé au pays fouesnantais il y a exactement 100 ans ?



Tempêtes sur les côtes finistériennes

Phare mythique Ar Men
Construction


Vieux gréements à Pont-Aven - Fête la
"Belle Angèle"


Ile les "Moutons" Archipel des Glénan

Découvrez un album photos de superbes Canards 
Mandarins et Carolin
par Jean Caveng

Renouveau
Village de vacances
à Mousterlin

Album photos à voir

Sentier côtier de Beg-Meil à Fouesnant  
enfin accessible

Voir l'album photos
17 avril 2015

Démolition hôtel de la Plage à Beg-Meil en 2004


L'ouragan de 1987 à Fouesnant

Baignade des Otaries 28 décembre
2014 au Cap-Coz 

Programme des Festivités à l'Archipel

 Magazines 
2013-2014-2015
Dossier de presse agrandissement de la mairie de Fouesnant

Les coordonnées
Service Public
Programme à l'Archipel

Archipel des Glénan
Pardon 1 sept 2013

Ronds-points
2009 à
 2016

 Patrimoine  religieux du canton fouesnantais
 

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Chroniques

Fouesnant en 1914

 Les Révoltes du papier timbré et des
Bonnets rouges
1675

Histoire des ardoisières bretonnes

Les légendes entre
mythe et réalité

Parcours de vies 
de 1917
 à nos jours

Portraits de fouesnantais

Souvenirs...souvenirs
par Maryvonne
et Jean-Marie

2016 Annick Le Douget nous révèle dans son livre le scandale de la
poudre Baumol


Voir l'album photos lors de sa conférence

Jadis en pays fouesnantais

 Faits divers il y a
cent ans

 La vie autrefois

 Littérature fouesnantaise

 La nostalgie de
Beg-Meil

 Au bistrot chez
Nédélec

 Évènements historiques

 Fouesnant entre
1807 et 2000

Association Foën Izella 

Annick Le Douget 
Actualités 2013

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Divers

puce Dates Fest-Noz

Méthode ludique pour apprendre les table de multiplications

Résultat de recherche d'images pour "images table de multiplication"


puceLes grains de sel du Télégramme

 

Marée, courants et houles assaillent la péninsule bretonne

La mer en mouvement
.

  Ils modèlent les fonds marins, façonnent le trait de côte et imposent leurs rythmes aux êtres vivant sur le littoral.

L'ensemble du littoral breton est soumis à l'action des marées. Mais suivant la position géographique,
l'amplitude des marées est très variable. La marée est un phénomène semi-diurne, c'est-à-dire que la mer
se retire pour revenir 12 heures et 25 minutes plus tard.
Le rythme qu'elle impose à la frange littorale et aux les
espèces qui y vivent crée des périodes d'immersion et d'émersion plus ou moins prolongées conditionnant l'étagement des êtres vivants sur l'estran.

Le marnage - c'est-à-dire l'amplitude maximale entre la haute et la basse mer - est important en Bretagne ;
son maximum est de 14 m
dans la baie du Mont-Saint-Michel, puis il diminue en allant vers l'ouest où il est de l'ordre de 7,5 m à
Roscoff et de 6 m à Brest.
Il se réduit encore en redescendant vers le golfe de Gascogne et se stabilise à une valeur proche
de 5 m sur la côte Atlantique.

La marée, en créant le déplacement de masses d'eau importantes sur un laps de temps court, provoque la formation de courants importants près des côtes. Leur vitesse dépend de la forme du littoral et de la profondeur; et des caractéristiques de la marée
(cycle vives eaux-mortes eaux).

Les courants de marée atteignent souvent des vitesses de 3 nœuds (1 nœud = 1 mille marin à l'heure, soit 0,5 m/s) sur les côtes nord de la Bretagne, voire jusqu'à 9 nœuds dans certains secteurs comme le passage du Fromveur entre Molène et Ouessant. Les courants sont souvent plus forts dans les zones de rétrécissements (raz de Sein, goulet de Brest, etc.) ; ils sont au contraire plus faibles - rarement supérieurs à 1 nœud - dans les baies (baie de Saint-Brieuc, baie du Mont-Saint-Michel, baie de Douarnenez, etc.)

Ce qui permet aux sédiments fins de s'y déposer.

En Bretagne Sud, les courants sont souvent rotatifs, et même en ajoutant les courants induits par le vent, ils ne dépassent guère 0,5 à 1 nœud, sauf dans les estuaires (rias) ou dans des passes étroites (golfe du Morbihan).

Les courants mélangent verticalement et horizontalement les masses d'eau marine. De ce fait, ils agissent sur la distribution des sédiments qui tapissent les fonds côtiers et ont un impact sur le milieu vivant.

Les courants de marées sont instantanés et se distinguent de courants dits résiduels qui résultent des actions combinées du vent et de la marée. Ces derniers déterminent la trajectoire d'une particule d'eau à des échelles
de temps supérieures à un cycle de marée. Il est important de bien les connaître pour comprendre le piégeage ou la dispersion plus ou moins rapide et sur des centaines de kilomètres,
des oeufs, larves, nutriments, substances chimiques diverses et micro-organismes.

Des vagues pouvant atteindre 16 m à Ouessant

La houle, par les vagues qu'elle engendre, est le facteur majeur de turbulence. Liée aux variations climatiques, elle est très contraignante pour les organismes qui la subissent mais son influence se limite à quelques dizaines de mètres de profondeur et peut varier sur de courtes distances : forte au niveau d'un cap, elle faiblit à l'abri de celui-ci.

La Bretagne est exposée directement aux houles de l'Atlantique. Leur influence est notable sur les sédiments
jusqu'à une profondeur de 30 m. Elles remettent les sédiments en suspension et des déplacent les matériaux.
Elle est prépondérante dans la zone de balancement des marées et du trait de côte. Son impact dépend de
son origine (direction, période) ainsi que de la morphologie du littoral.

Les fortes houles venues de l'ouest et du sud-ouest battent la pointe de la Bretagne et produisent, à Ouessant, des vagues pouvant atteindre 16 m. Cette hauteur n'est plus que de 8 à 9 m sur les Heaux de Bréhat et au large de Saint-Malo, et de 7 à 8 m en Manche orientale.
Elle s'élève en revanche à 13 m sur la côte sauvage de Belle-Île-en-Mer.

D'une manière générale, le choc de la houle est amorti par les îlots et les récifs côtiers qui agissent
comme des barrières naturelles.
Ses effets changent en fonction de l'orientation du trait de côte.

Selon l'exposition à la houle et aux vagues, on distingue le mode calme (ou abrité), le mode battu (ou exposé), et le mode intermédiaire semi-battu (ou semi-exposé). Le mode calme correspond généralement à un site côtier, en fond de baie ou protégé par une barrière rocheuse, par opposition au mode battu rencontré autour des récifs du large ou sur les côtes ouvertes face aux vents dominants.

Rédigé par : Josette Launay (CSEB) Source : http://www.bretagne-environnement.org/
.
Retour à la page d'accueil


Date de création : 21/01/2012 @ 21:26
Dernière modification : 17/03/2014 @ 18:02
Catégorie :
Page lue 1249 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Archives

Archives ajoutées
2012-2014


Archives 2008-2012

Archives depuis la 
création du site
N'hésitez pas à les consulter
pour retrouver des articles 
avec photos et 
Vidéos 
 

Bagadoù articles 
2009-2013


La Forêt-Fouesnant 29

Découvrir La
Forêt-Fouesnant


Village pittoresque

Marina 
désenvasement



Horaires des marées 
et météo en direct
de Port-la-Forêt


Spectacles et animations
sur le site de l'office
du tourisme

Les nuits celtiques
au Théâtre de verdure
de Peniti

Actualités bretonnes

 2017-2018
Concours bagadoù 2018 à Brest


 Programme 2018 
Kendal'ch

Programme 2018 
War'l leur

Vidéos d
Tristan Gloaguen


2017
Vidéos 2017 
War'l leur

Vidéos 2017 Cercles celtiques ThePerefrancois

  Vidéos
Tristan Gloaguen 
Avril-Mai 2017
 

Vidéos Tristan Gloaguen
Album 

Festivals 2017 en Finistère

Vidéos 2017
danses et Bagadoù

2016
Vidéos et photos bagad de Vannes à Bénodet août 2016

 Vidéos (12)
bagadoù et
chanteurs
2016


Résultats concours de la Saint-Loup à Guingamp - Eostiged ar Stangala sacré champion

Vidéos Dañs Excellañs
2016

Vidéos 2016 Albums 1-2-3 regroupés par
Tristan Gloaguen


Fête des Cerisiers 2016
La Forêt-Fouesnant

Fête des Pommiers 2016 Fouesnant 29170

2015
Fête des Pommiers 2015 Vidéo
à Fouesnant 29170

 Vidéo du Festival interceltique de Lorient 2015 (durée2h59)

War'l leur
Pérennisation du vestiaire
traditionnel de Bretagne

Kendal'ch Concours de costumes 2015 
Album photos de
Fred Harnois
 

Le Coin de l'artiste à Fouesnant 29170


Bagad Bro Landern et le cercle celtique 
Eskell an Elorn 
à 
New york
 
 
Festival Cornouaille 2015. Avec Miossec, Dan Ar Braz, Nolwen Korbel

Résultats et Vidéos de YouennPiper 2015
du 
Championnat des Bagadoù du 8 février 2015

Petit lexique 
du breton 
 

Menhirs fouesnantais

 Tous les articles ici

Toponymie : Fouesnant

Menhir de 7m30
19 tonnes

Relevage à l'ancienne à Plabennec
Une première mondiale


Un Cairn c'est quoi ?

Broderie des costumes

  Pascal Jaouen 
brodeur et styliste
 ouvre 
boutique à Quimper

 puceBroderie des costumes bretons
.

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^